A la fin du XVII° siècle, au moment de la conquête de la Franche-Comté par Louis XIV, un marchand de chevaux, François Faton,  fait édifier une demeure seigneuriale surplombant le village de Fourg blotti autour d’un château-fort du Moyen-âge, entre Besançon et Arc et Senans.

La demeure passe des Faton aux Fine puis aux de Lacour, par mariages successifs. A la fin du XVIII° siècle, Claude Faton, maître des eaux et forêts, inscrit ses initiales en différents endroits du domaine. M.  Fine, directeur des douanes, au XIX° siècle, parcourt la France de Le Havre à Perpignan et se ressource dans la belle demeure, comme le feront Marcelle  et Robert de Lacour au XX° siècle.

Un fil relie tous les occupants du château : ils jouent et font jouer  la musique qu’ils aiment avec  et pour  leurs amis, comme en témoignent quelques partitions soigneusement conservées et les instruments qu’ils nous ont laissés.