Marcelle de LACOUR (1896-1997)

«  On naît claveciniste comme on naît poète. Marcelle de Lacour est l’un et l’autre.. »

Marcelle Schaeffer est née à Besançon le 6 novembre 1896. Musicienne, ses parents veillent à ce qu’elle reçoive une éducation  très complète à Besançon et  au Conservatoire national supérieur de musique de Paris.

Brillante, elle est reçue  la première avec mention très bien  à l’examen de la Société des Musiciens de France  présidée par Camille Saint-Saens et Gabriel Fauré.

Ravissante, Marcelle Schaeffer, choisit son mari parmi sept prétendants et épouse Robert de Lacour en 1920. Avocat à la Cour, il accompagne parfois  son épouse au violon. Il lui fera partager son attachement pour le Château de Fourg, .. dans la famille depuis 1680.., comme le disait avec humour et fierté Marcellle.

Geneviève Thibault de Chambure, fille du dirigeant de la banque Lazard, crée un grand mouvement de redécouverte de partitions et d’instruments d’avant la révolution française dans le cadre de la Société de musique d’autrefois (1925). Elle découvre Marcelle de Lacour et  s’enthousiasme  pour sa personnalité . Marcelle sera l’unique claveciniste de ce mouvement.

Soliste des grands concerts, des radiodiffusions françaises et étrangères, de grands festivals, Marcelle de Lacour  se déplace dans toute l’Europe. Pour ne pas être séparée de son mari, elle décline l’offre de tournées mondiales qui la conduirait notamment aux Etats-Unis .

La curiosité de Marcelle de Lacour suscite la création d’un répertoire contemporain autour du clavecin.

Soixante dix compositeurs français et étrangers  écrivent et lui dédient des oeuvres pour cet instrument ( Florent Schmitt, Bohuslav Martinu, Alexandre Tansman, Jean Langlais,  Louis Saguer, Paul Ladmirault, Georges Migot…).
Elle adapte également pour le clavecin,  des œuvres de Bartok, Honegger, Ibert, Koechlin, Ohana, Prokofiev, Poulenc, Sauguet, Villa-Lobos..

Marcel Dupré, directeur du Conservatoire national supérieur  de musique de la rue de Madrid, veut Marcelle de Lacour comme premier professeur de la classe de clavecin qu’il crée en 1955.

Robert et Marcelle qui ont servi la justice et la beauté toute leur vie décident que la totalité de leur patrimoine ira à une œuvre pour la musique et la danse.

Cette œuvre porte leur nom à tous les deux,

Fondation Marcelle et Robert de Lacour pour la musique et la danse